Mystic War

La guerre fait rage entre les êtres Elfiques et les vampires, depuis bien des années déjà. Dans quel camp serez-vous?
 
Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs
 :: Commencement :: Presentation de votre personnage :: Personnage Accepter ! Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Peux importe la douleur, rien ne changera la douceur de mon coeur.......
avatar
Messages : 10
Date d'inscription : 08/06/2018

Lorelei Harrington

La beauté physique se fane comme une fleur, la beauté du coeur demeure à jamais - Mazout Hacéne.


Nom : Harrigton
Prénom : Lorelei
Âge : 26 ans
Date de naissance : Inconnue 
Situation familiale : Célibataire 
Orientation sexuelle : Hétérosexuelle 
Armes : Un petit bracelet de perle de verre qui contient un gaz paralysant. 
Familier :  Une panthère noir (qui devient une ombre et disparaît dans un tatouage.)
Groupe : Vampires
Avatar : Cara Delevigne 

Anecdotes
J'avais l'habitude de soulager les pleurs des personnes que mes parents m'apportaient pour me nourrir. C'est qui enrageaient mes parents.





Caractère

Je suis douce et gentille. Je me suis toujours sentis différentes de ceux de mon espèce et je l'ai payer trés cher.

J'ai un petit coté mystérieux qui fait de moi une jeune femme mystérieuse. J'aimerais raconté mon histoire, ce coté si chaotique de ma vie mais est-ce qu'on ne risquerais pas de se moquer de moi ? De rire a mon visage en disant que je l'ai cherché parce que je n'avais pas agir de la sorte. Pourquoi ? Parce que je ne suis pas comme eux. Ma façon de me nourrir, ne détermine pas la personne que je suis , c'est uniquement un choix que j'ai fais et que rien ne pourras changer. Je suis une petite rebelle d'une certaine façon.

Je vois le monde différemment. Je sais que les loups et les vampires se font la guerre depuis des années, je trouves que c'est n'importe quoi. Parce qu'ils ont décidé que ce soit ainsi ! Les choses peuvent changée, j'en suis certaine et même si je dois mettre à dos toutes ma race parce que je n'ai pas le même regard qu'eux alors que se soit ainsi. Je n'ai pas juste de jugé une race sans la connaître réellement. Nous avons tous commis des actes ignobles et pourtant ça, ils ne le remarque pas.

Mon point de vu est que nous sommes égaux, et je parles des loup aussi, même si vous mes adorables vampires avaient décidé d'en faire nos ennemis. Je ne suis pas d'accord.


Je n'ai pas encore rencontré l'amour !! Bien que le fait qu'on a presque faillit me mettre la bague au doigts par un horrible personnage j'ai rien perdu de mon romantisme, parce que je sais que mon âme soeur m'attends quelque part et qu'une fois trouvée ma vie sera bien plus heureuse.

Je risque cependant d'être jalouse, je pense que j'aurais du mal à accepté que d'autre filles posent leur mains sur lui, ou lui tournes autour. Je peux peut-être faire un effort si ce n'est que le regarder...mais cela ne veux pas dire que je ne vous surveillerais pas jeune fille !! Parce que je ne laisserais rien passée si vous détruisez ma confiance. (Avec un risque d'être possessive, désolé mais je ne partage pas !!)

Je serais fidèle à celui à qui j'aurais donné mon coeur et cela est également la même chose si j'ai des amis, des personnes pour lequel j'éprouve de la sympathie.

Loyal envers mes amis et mon amour.

Je suis fragile a cause de ma nourriture, mais cela ne détruit pas ma beauté naturelle.


[/size]
black pumpkin




Derrière l'écran
Pseudo : Lorelei
Prénom : //
Âge : On ne demande jamais l'âge d'une dame voyons !!! 
Pays : B....^^
Fréquence de connexion : 4-5/7 (jours) (voir peut-être tous les jours)
Inventé ou scénario : Inventé
Commentaires : Heureuse d'être là !!!
black pumpkin
Ven 8 Juin - 15:28
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 10
Date d'inscription : 08/06/2018

Histoire




Vampires, vampire jusqu'au bout des ongles !!!!!!!!!! C'est ce que vous croyez ! Alors détrompez-vous ? Parce qu'il y a une chose que je ne peux pas faire comme les autres de ma race c'est boire du sang à la source et cela m'a causer pas mal d'ennuie. J'ai du me battre pour mes conviction, affiché ma façon de voir les choses, ma façon de me nourrir.  Certes, cela me rends plus faible mais certainement moins cruelle qu'eux. Je suis vampire depuis ma naissance, je n'ai connu que cela !!! J'ai vécu dans une prison doré parce que mes cher parents avaient trop honte de leur petite princesse pas comme les autres. A leurs yeux, j'étais une tache dans leur monde. C'est ainsi qu'ils me voyaient mes chers et tendre parents.

Honte à toi cher enfant !!!!!!!!! Ce sont les paroles qu'ils me criaient au visage à chaque fois que je refusais de me nourrir comme eux. Je n'y peux rien ! Je ne supporte pas le fait de mordre et cela pour le simple plaisir d'assouvir  la soif qui nait en moi. Je sais qu'il n'y pas d'autre aliment pour me nourrir que le sang mais j'étais certaine qu'il y avait d'autre moyen pour l'obtenir que par la violence et la douleur. Au fond, je sais que je suis obligé de me faire à l'idée que ma nourriture ne changera pas.

Ils m'ont enfermer pendant des années avec des futurs victimes , espérant que je craque mais j'ai tenu bond. J'étais certes affaiblie voir peut-être presque morte mais je refusais de me nourrir ainsi. Ils sont finit par capituler d'une certaine façon. Ne voulant pas que leur fille unique meurs en tout cas j'ai crus que c'était de la compassion, qu'ils m'aimaient un peu mais je mettait lourdement trompée. Parce que si je mourais ils auraient détruit le plan horrible qu'ils avaient l'intention de faire afin de devenir des aristocrate encore plus populaire qu'ils étaient déja. Un mariage arranger . Oui c'est cruel de se servir ainsi de leur enfant pour obtenir encore plus de richesse qu'ils possèdent déja !  A croire qu'ils en avaient rien à foudre de leurs enfants et encore moins de son avis.

J'ai été nourris de sang par perfusion, encore un peu ils auraient bien été capable de me goinfrer si cela n'aurait pas fonctionner. Je n'étais plus enfermer dans une cage doré, c'était pire !!! J'étais attaché au lit, jour et nuit ! Mes mains et mes pieds étaient lié par des sangles de cuir m'empêchant de faire le moindre geste. J'avais une perfusion remplis de sang dans mon bras. C'est ce qui me nourrissait ! Ainsi, il n'y avait aucun risque que je meurs. 

Au fond de moi, je rageais !!! Je n'avais que mes larmes comme simple compagnon. J'avais l'impression d'être un légumes sans grand intérêt. L'amour que je leur portait aurait pu devenir de la haine, mais je ne sais pas pourquoi je continuais malgré tout à les aimer. C'était dingue mais je fonctionnais ainsi et puis a vrai dire c'était cette partis de moi qui me permettait encore de rester celle que j'étais. De me sentir d'une certaine façon un petit vivante. 

Pendant tout ce temps je gardais espoir qu'un jour tout cela se termine. Puis, un jour ! Ho miracle, ils m'ont détacher. Je n'en croyais pas mes yeux !

J'avais baisser ma garde, peut-être parce que j'étais trop heureuse d'avoir un peu de liberté. Pendant un petit temps qui n'a duré que quelques mois, ils me donnaient du sang dans des verres, il y avait des carafes de sang dans le frigos et je pouvais me nourrir de cette façon. J'avais des doutes sur la provenance. J'avais beau les questionner mes elles restaient sans réponses. 

Ne pouvant plus supporté d'être attachée, j'accepta ce qu'ils me donnaient. Jamais j'aurais pu imaginé que le sang que je buvais étaient des animaux qu'ils avaient tué. J'aurais préférer qu'ils leur demande ! Qui sais peut-être qu'ils auraient accepter de leur donner ? Non ? Je sais ma façon de réagir devait sembler étrange pour ceux comme moi. Seulement; je ne pouvais pas faire autrement. J'agisais selon se que mon coeur me dictais.

J'étais peut-être différentes voila tout. Seulement, je pensais qu'ils avaient oublier cette fichue idée de mariage ! Erreur de ma pars. Ils avaient tout organisée et moi pauvre idiote, je plongeais tête la première dans leur piège.

J'étais installé au salon sirotant mon verre de sang. Un homme est entrée, un vampire comme moi. J'ai pu sentir son odeur qui remplissait la pièce. Elle était horrible ce qui me pétrifia sur place. C'était immonde, une odeur infecte qui me donnait la nausée. Je me suis retourner et je l'ai aperçu, un sourire narquois sur le visage. J'ai laisser tombé mon verre tout en reculant jusqu'à ce que je puisse plus bouger. Il parlait d'une voix sifflante à me percer les tympans. Cet homme était horrible. J'avais pas besoin d'explication, je savais qui il était. L'homme que mes parents avaient choisi pour moi, celui qui devait être mon fiancé. 

Il en était hors de question. Je ne pouvais pas imaginer ma vie à ses cotés. Bien que j'avais la trouille et qu'il continuait à avancer ! J'ai réussis à me libéré du coin dans lequel je mettais coincer. Lui continuais de me regarder de cette étrange façon. Il m'a souffler au oreilles que désormais j'étais à lui et que plus personne ne viendrais me sauver. Certes j'avais peur, j'avais mal au ventre, une nausée naissait dans mes entrailles. Mes jambes, mes mains tout mon corps tremblait alors qu'il continuait son approche. Il a approcher encore plus de moi et moi je n'avais plus que le mur derrière moi alors que quelques minutes avant j'avais réussis à me libérer. Ses mains ont commencer à glisser sur mon corps et j'étais paralysée par la peur de son regard. J'ai tout de même lever une main pour le gifler mais se geste à attiser sa colère et il m'a étrangler. Je ne pouvais plus respiré, je me sentais partir sentant la force m'abandonné. Je me suis évanouie et je l'ai sentis me jeter au sol comme une poupée qu'on brisait. Ce simple choc m'a permis de reprendre un peu le contrôle de mon corps. J'étais meurtris au plus profond de mon être mais cependant il était hors de question que je le laisse me tué ou surtout faire se qu'il était venu faire.

Il c'était approché de moi à nouveau, me levant par le cou comme si je n'étais qu'un simple chiffon et de sa voix pesante, il continuait à dire que je l'appartenait. Avec une de mes mains qui se balançait dans le vide alors qu'il continuais son emprise me coupant le souffle j'attrapa le premier objet que je pu et le jeta de toute mes force ou du moins le reste des forces qu'il me restait sur sa tempe. J'ai entendu un crac et puis je l'ai sentis s'écrouler et je suis tombé.

Il m'a fallut du temps pour que je reprennes mes esprit. Je me suis lever avec difficulté. J'avais l'impression d'être drogué. J'ai aperçus son corps allongé au sol, une flaque de sang autour de sa tête. J'ai avancer toujours en titubant jusqu'à la fenêtre pour prendre l'air. Je me suis retourner pour regarder en direction de l'homme au sol, je l'ai vu bouger et c'est alors que j'ai pris peur et je me suis enfui par la fenêtre. 

J'ai repris peu à peu mes esprit et je me suis mise à courir jusqu'à ce que je m'écroule.

Je finis par me réveiller ! Je ne sais pas combien de temps j'ai dormis, mais mon réveil vu atroce. J'étais dans ma chambre, encore une fois ligoté à mon lit. Je n'en pouvais plus de cette vie là ! Sincérement j'aurais préférer mourir. Je me mit alors à regarder les alentours de la pièce dans laquelle je me trouvais. Sans aucun doute, c'était bel et bien ma chambre, je la reconnaitrait parmi toutes. Ses mur était blanc, quelque tableau fixé la et la ! Donnant un peu de vie à la blancheur de la pièce. Pour n'importe qui ces couches de couleur aurait donné envie d'y vivre mais pas si on nous y force ! Pourquoi ne pas accepter ma différence ? Pourquoi m'obliger à me fiancé à ce goujat ? Je veux vivre ma vie, enfin si on peux dire ça ainsi ? 

Je me demande si mes parents se sont rendu compte de l'horrible créature qu'es celui qui sera mon futur fiancé ? Certainement ? Cependant, il est hors de question que je deviennes sienne, sa fiancé et encore moins sa femme. Je ferais tout ce qui m'es possible de faire pour le faire fuir de la maison !!! J'entends du bruit, des pas viennent dans ma direction ! Je ferme les yeux ! Je sens alors à nouveau cette odeur infecte me chatouillé les narines, sans oublier celle de mon père. Ainsi, j'avais vu juste ! Ils savent de quoi, il est capable ? 

Mais je m'attendais pas à ce qu'on me détache. J'ai entends sa voix me dire que j'avais rater mon coup, qu'il était encore en vie et que j'allais payer cet affront. Je me suis mise à trembler de l'intérieur. Je me sentais comme une souris pris au piége et cette sensation je ne la souhaite à personne. Je me sentais de plus en plus mal et chaque jour qui avançait me fessait perdre espoir ! 

Fort heureusement, jusqu'à maintenant cet immonde personne m'avait laisser tranquille. J'étais toujours enfermer dans ma propre maison. Prise au piège comme dans une souricière. J'avais de temps en temps de la visite, mes parents qui me disaient encore et encore d'accepter ce mariage ! Que c'était la meilleure chose qui pouvait m'arriver.  Seulement de mon coté je n'étais pas d'accord. Je ne voulais rien de tout ça et encore moins de me soumettre à cet homme. Le mariage pour moi était quelque chose de symbolique. Cela représentait l'amour de deux âmes qui s'aimaient. Alors en aucun cas, le fait de m'obligeais à m'unir à cet énergumènes était symbole de l'amour. Et puis dans un sens je ne voyais pas vraiment grand intérêt à ce marier ainsi. 

Bien que je ne disais rien, cela ne voulait pas dire que j'étais d'accord avec leurs choix. Dans mon âme, je ne désirais qu'une chose la liberté ! Celle de vivre avec l'homme que j'aimerais, de rencontré  mon âme soeur. De ne jamais rien laisser me détruire cette liberté. Même si actuellement, elle n'est qu'en pensée. 

Je savais que le grand jour approchais et j'avais de plus en plus la trouille de voir disparaître tout mes espoir de vivre ma vie comme je l'entends.

Alors que pendant pas mal de temps cet idiot m'avait laisser tranquille, il pénétra dans ma chambre avec cet horrible sourire sur son visage. Son odeur répugnante pénétra à nouveau mes narine et cela me donna la nausée. J'étais assise sur mon lit et je le regarda s'approcher de moi. La peur se propagea dans tout mon être alors qu'il continuais son approche toujours un peu plus proche de moi. J'aurais voulu me cacher sous mon lit, fermer les yeux et me dire que je quand je les ouvrirais toute cette vision aura disparut. Mais rien de tout cela se réalisa. Il souriait de plus belle alors qu'il s'assied prêt moi et se pencha avec son air vulgaire pour venir me murmurer à l'oreille " ce soir tu sera à moi ". J'écarquilla les yeux de stupeur et lui répondit " Pas avant le mariage ". Bien que cette idée me répugna. Je n'avais que ça pour me protéger de lui puisque dans ma famille, de génération à génération. Un homme et une femme ne peux s'unir qu'aprés le mariage. C'était ainsi depuis des décennies. Il continua à sourire pour murmuré à nouveau " Personne ne sera au courant et puis je m'en fiche, je prends ce qui m'appartient quand je le désire et puis demain, on sera fiancé...donc je prends une avance ". Je me leva brusquement à ses paroles et le gifla une nouvelle fois. Ce qui ne lui plu pas. Il attrapa alors mon poignet et me le serra si fort qu'il se brisa entre ses mains. J'hurla alors de douleur mais cela ne l'empêcha pas de continuer de serer mon poignet entre ses mains. Puis, il me siffla au visage avant de me jeter sur le lit " Qui ta donner le droit de me gifler ainsi, je vais d'apprendre ce que c'est qu'un homme, un vrai ". Ses mains serraient mes mains de plus en plus fort pendant qu'il me collait sur le lit. Je me débattais comme je pouvais en hurlant mais il me gifla pour ensuite reprendre son emprise. Alors qu'il approcha son visage, je le mordis. Oui, pour la premiére fois de ma vie, j'utilisais mes crocs. Il me gifla à nouveau avec un telle une force que j'avais cru un moment qu'il m'avait déboiter la mâchoire. Je me sentais humilié au plus au point et il souriait toujours autant. Il me lâcha une de mes mains mais c'était uniquement pour se déshabiller. Je compris assez vite ses intentions et je n'étais pas prête à me laisser faire sans me battre quitte à y laisser la vie, mais ça je ne le permettrais pas. Je réussis à me libéré, comment je n'en avais aucune idée !

Je me retrouva au sol en une fraction de seconde essayant temps bien que mal à ramper jusqu'à la porte. Il me tira par le pied pour me rejeter sur le lit. Je fus surprise par sa force. Je sentais la peur m'envahir. Il me gifla encore et encore, je ne sais combien de fois mais je sentais mes joues en feux. La peur était là présente et je me sentais partir dans une autre monde. Je voulais mourir alors qu'il s'approchait dangereusement de moi. Son souffle dans mon coup me donnait toujours autant la nausée et des larmes se mirent à couler le long de mes joues, ma force m'abandonnait. Je sentais ses mains descendre pour soulever ma robe, j'essaya encore une fois de me dégager mais il était bien trop fort et j'avais plus aucune énergie.

Je ferma les yeux tout en priant pour que cela se termine vite. C'est là que se produit, une chose incroyable je sentais une chaleur remonter le long de mon dos et doucement disparaître. Une étrange odeur sauvage traversa la pièce, comme celle d'une fumée. J'entendis alors un grognement et puis mon bourreau hurler de douleur me libérant ainsi de son emprise.

Mes yeux étaient encore clos et j'essayais doucement de reprendre mes esprit quand je sentis quelque chose de doux contre ma main et sa ronronnait. Je me leva doucement et me retourna vers cette douceur. C'est la que je remarqua une panthère noir. Je scruta la pièce tout en caressant la magnifique créature et remarqua que mon bourreau n'était plus. La bête l'avait tué. Je sentis une pointe de soulagement et de tristesse en même temps. Puis j'entends un étrange son, c'était comme un murmure et il provenait de la bête que je caressais. Elle me parlait. Elle me demandait de l'excuser de son meurtre mais qu'elle n'avait fait que cela que pour me sauver. Je lui fis comprendre que je lui pardonnais. Elle m'expliqua alors comment elle était apparut.

Elle me raconta que c'était sa façon à elle de me remercier de l'avoir laisser en vie. D'un seul coup, un souvenir me revient en mémoire. Dans toutes les créatures que mes parents avaient emmener pour que je me nourries et dont j'avais refuser de me nourrir. Il y avait une panthère, ce jour là, j'étais affamé et pourtant je n'ai pas craquer mes force m'on abandonner et j'ai cru mourir. C'est alors que me remercier de cette acte de bravoure, elle est devenue une ombre se transformant en tatouage. Je cligna des yeux quand elle m'expliqua tout cela et me dit que désormais nous étions lié à jamais.

Je lui souris aprés son histoire et lui demanda si elle pouvait rester ainsi. Elle répondit que oui et que si je le désirais je n'avais dire son nom pour qu'elle accoure. J'avais gagner une amie, un merveilleux tatouage qui prenait vie quand je le souhaitais.

Cependant, je ne pouvais pas rester ici, je m'enfuis de la maison en laissant tout derrière moi avec pour compagnon mon magnifique tatouage de panthère.



black pumpkin
Ven 8 Juin - 15:30
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 11
Date d'inscription : 21/05/2018
Age : 27
Localisation : Partout et nulle part à la fois

Vous et l'univer
Races: Hybride
Rang: Gamma
Famillier: Un loup ailé
Bienvenue ma belle!!

Bonne chance pour la suite de ta fiche te surtout n'hésite pas si tu as des questions!  Amour
Sam 23 Juin - 16:31
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 10
Date d'inscription : 08/06/2018
Merci (mais ma fiche est finis xddd Donc si on peux me dire si l'histoire est bonne et va avec le contexte se serait gentil ^^)
Sam 23 Juin - 17:17
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 11
Date d'inscription : 21/05/2018
Age : 27
Localisation : Partout et nulle part à la fois

Vous et l'univer
Races: Hybride
Rang: Gamma
Famillier: Un loup ailé

Validation
This world is so blind, cold as ice.


Félicitation!

Toute l'équipe de Mystic War aimerait te souhaiter la bienvenue parmi nous et félicitation pour ta fiche à présent complétée.

- Nous espérons de tout notre cœur que tu te réjouira sur notre beau forum et qu'en cas de questionnement tu n'hésiteras pas à venir enquiquiner un membre du staff qui se fera une joie de te répondre à n'importe quelle heure de la journée. Notre boite MP est toujours ouverte quoi qu'il arrive et nous n'en tiendrons jamais rigeur même s'il s'agit de la centième question que tu nous poses. C'est notre travail!

- Avant de pouvoir commencer à jouer, n'oublies pas de créer une fiche de RP à l'aide du code que nous te proposons. De cette façon les autres membres pourrons y faire leur demande et ainsi te permettre de faire avancer ton personnage dans ce magnifique univers.

- Tu pourras par la suite te créer, si besoin, une fiche de Liens ou sera recenser toutes tes relations bonnes ou mauvaises. À moins que ton personnage vit seul dans la forêt, il sera important de lui trouver une maison ou d'en faire la demande Ici. Tu peux également y demander un lieu bien précis ne se retrouvant sur le forum.

- Si tu le désir, il est possible de faire la demande Ici d'un rang spécialiser propre à ton personnage.

- Pour les garous en quête de meute ou de rang, venez Ici pour la liste de tous les clans existant sur le forum. Si le votre n'y est pas faites-en la demande Ici en y précisant les règles de bases ainsi que le nom de l'alpha.

- En terminant tu devras recencer ton Avatar pour que personne ne puisse prendre le même acteur. On ne voudrait pas de conflit conscernant la tête d'un personnage, alors svp n'oubliez pas de le faire c'est très important. Une fois que tout sera fait, tu seras fin prêt à te lancer dans belle aventure de Mystic War.


Voilà tout est dit, alors bon jeu!

code (c) black pumpkin

Sam 23 Juin - 18:14
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: